Accueil Docs sur l'art Docs sur la société

 

>> Cette série est centrée sur le logement social et les établissements scolaires (collèges)

Série "L'art de faire la ville" : Renée Gailhoustet : architecte urbaniste de Jean-Pierre Lefebvre et Christian Merlhiot (réal.) (1996) 23 mn 18'' (Coprod. Périfilms/ Conseil général de Seine Saint-Denis) (Distribué par l'ADAV/Périfilms, en bibliothèque)
[Renée Gailhoustet évoque d'abord les réalisations de l'architecte Jean Renaudie (vue des cités Jeanne Hachette et Casanova) et du groupe d'architectes qui ont cherché un autre modèle d'habitat collectif que celui des grands ensembles : rejet du zoning, ne pas se couper de la ville, logement avec terrasses... Les nouveaux bâtiments sont ainsi édifiés sur des trames simples mais avec une recherche de volumes complexes, au final. Quelques exemples sont commentés : le Liégat (Ivry-sur-Seine) où l'architecte a développé l'espace de la salle de séjour et la communication par la forme même des logements. La section la plus innovante a sans doute été "les jardins de derrière", des terrasses-jardins qui facilitent les contacts entre les habitants, puis la Maladrerie (Aubervilliers), 600 logements PLA avec 40 ateliers d'artiste où la voiture a été "évincée" et le cheminement piétonnier organisé. Seul le centre culturel Camille-Claudel, qui acheva le programme, se situe sur un axe routier.
A Saint-Denis, l'îlot-Basilique constitue, selon elle, le projet le plus intéressant : il s'agissait d'intégrer des logements avec de passages commerciaux, en suivant une trame médiévale. L'important pour Renée
Gailhoustet est ainsi la relation avec les autres, puis celles entre logements et commerces. L'architecte explique, enfin, aux élèves du collège Jean Jaurès (Montfermeil) la démarche choisie pour la structure de cet établissement scolaire (formes arrondies avec de salles en arc de cercle, par exemple).]

Série "L'art de faire la ville" : Iwona Buczkowska : architecte urbaniste de Jean-Pierre Lefebvre et Olivier Guéneau (réal.) (1997) 26 mn 36'' (Coprod. Périfilms/ Conseil général de Seine Saint-Denis) (Distribué par l'ADAV/Périfilms, en bibliothèque)
[D'origine polonaise Iwona Buczkowska évoque son enfance passée dans une ville de villégiature, près de Gdansk. Elle souligne qu'on y trouve une grande diversité de style de maisons. Selon elle, le logement constitue le module de base et elle cherche à modifier l'espace urbain afin de disposer un environnement moins brutal. Elle privilégie l'oblique comme le montre "Les Longs Sillons" à Ivry-sur-Seine (94) ainsi que la lumière, les inclinaisons des pans, l'espace intérieur et les terrasses avec des arbustes (4 % des 99 logements). Elle souhaite transformer le logement en lieux de théâtre. On retrouve ces critères dans le cas des "toits rouges" à Saint-Dizier (52), un ensemble 81 logements HLM avec un revêtement en bois et une cour.
Une transition dans ce film est constituée par une présentation de maquettes de projets aux formes circulaires.
Elle insiste ensuite sur la notion de plan libre ("concentrer les éléments de structures en une mince ossature") et la facilité de circulation dans les bâtiments à l'instar du modèle des galeries du XIXe siècle.
Des arcs remplacent ainsi les poteaux, facilitant ainsi les aménagements ultérieurs comme le montre l'exemple du collège ouvert sur la ville Pierre Sémard à Bobigny (93). Tout l'établissement, bien décrit, est suspendu à des arcs. Il est formé de deux bâtiments très différents : un, linéaire, coté rue qui regroupe l'administration et les espaces d'éducation artistique et un autre, circulaire, pour les classes et les espaces collectifs, autour d'une agora, avec des gradins. Elle a voulu créer une ambiance de plaisir (une idée reconnue par des élèves interrogés) tout en développant une architecture complexe. Elle y voit une forme d'apprentissage à la complexité de la vie en dehors du collège.
Ce film se termine par la description de "La Pièce Pointue", 225 logements HLM complétés par 6 ateliers d'artistes, situé au Blanc-Mesnil (93).
Rappelant que la ville est complexe et qu'on "se sent bien dans les villes médiévales, de la Renaissance ou baroque", elle a voulu édifier des espaces de découverte et de convivialité, s'inspirant de ces modèles urbains.
"L'architecture est le seul art auquel on ne peut échapper" rappelle enfin l'architecte.]


Série "L'art de faire la ville" : Ricardo Porro : architecte urbaniste de Jean-Pierre Lefebvre et Olivier Guéneau (réal.) (1997) 27 mn 07'' (Coprod. Périfilms/ Conseil général de Seine Saint-Denis) (Distribué par l'ADAV/Périfilms, en bibliothèque)
[A l'occasion de son retour dans son pays natal, après 30 ans d'exil, l'architecte Ricardo Porro revient sur le site des Ecoles d'art de la Havane, qu'il a conçu en 1960. Il a voulu en faire une ville et mettre en avant le "côté noir" de Cuba, par la construction de coupoles et de formes représentant la fécondité. Il explique son départ en l'Europe par son opposition à la "préfabrication soviétique". En France, Il évoque aussi son ensemble de 90 logements "L'Orme seul" édifié à l'emplacement d'une barre rasée de la Courneuve. Son objectif est alors de recréer une vie urbaine sur le modèle d'un village, avec une cour fermée, notamment. Des maquettes de différents projets sont également montrés.
Il répond également à des élèves du collège Elsa Triollet, situé à Saint-Denis (93), au sujet de la conception de cet établissement : rythme musical, structure évidente, forme de colombe (très ancien symbole de la connaissance et de la spiritualité selon l'architecte). Un autre collège, Colonel Fabien à Montreuil (93), est, de plus, décrit : les nombreuses courbes externes et internes comme le vitrail semblent ici frapper les esprits des élèves. Le film s'achève par les commentaires de Perro sur son Ecole d'art de la Havane, notamment les voûtes qui symbolisent, pour lui, une sensation de lutte, à l'image de la politique à Cuba.]


>> Voir aussi une autre réalisation de cet architecte dans le film Faits d'architecture : 7/20 - Une caserne de C.R.S. à Vélizy

Note : Jean-Pierre Lefebvre apparait dans chaque volet de cette série comme maître d'ouvrage délégué.

Début Retour début de page

E-Mail : olivierhellec@orange.fr

Dernière mise à jour le 10/03/2008